Je suis rentré le 1er mai 1990.

Le pourquoi de ce choix: le fait d’avoir un travail à proximité du centre de secours et d’entendre « la sirène » à l’époque ou les « 2 tons » lors des départs des engins. L’envie d’aller dans « ces camions » et de découvrir ce qui s’y passait. La solution pour le savoir c’était de « signer » pour pouvoir participer……. Chose faite en mai 1990.